Bout de vie: Ballade en vélo jour 1!

Et bien nous voilà lancés dans la course ! Un moment que nous projetions de faire du vélo. Notre ville fait une offre de prêt longue durée de vélo et on s’est dit que pour se lancer cette formule pouvait nous convenir (peu onéreux, vélo en parfait état…) notre but étant dans trois mois d’avoir économisé pour :

1) s’acheter nos vélos et tout l’équipement qui va avec (nécessaire de crevaison, pompe, sacoches, siège enfant, panier pour les courses 😉
2) Se passer autant que possible de la voiture !
3) S’être assez remis en forme pour pouvoir faire de longues balades voir des vacances en vélo à Amsterdam ?
Alors nous voilà avec nos deux beaux vélos. Une loupiote installée a l’arrière.
On n’a pas encore pu prendre les casques (peut-être le but de notre balade de demain). Et on se lance !

velo

Les vélos sont bien, mais TRES lourd ! Presque un peu trop…le guidon tangue, le gabarit est énorme bref il nous faut quelques coups de pédale avant de trouver le juste équilibre !
On part donc pour une balade de fin de journée, nous comptons aller jusqu’au futur travail de ma femme, histoire de faire le trajet qu’elle fera quatre fois par jour ET

velo1

La panne au bout de dix minutes
Mon super vélo sedégonfle:) avec une loupiote trépignante (« élo, élo! ») et moi couper en plein élan ! On ne se démoralise pas et on réagit : on déplace Loupiote sur le vélo de ma femme et elles continuent la balade sans moi. L’occasion de ramasser en chemin un petit bouquet.

Et en pleine ballade bucolique (ou plutôt moi qui joue à Tetris pour rentrer le vélo dans le local) coup de fil : Loupiote est tombé (avec le vélo) par terre !

Bonce premier jour de vélo en compagnie de Murphy était pas mal mais, va falloir qu’on inverse la tendance parce qu’a ce rythme on n’est pas prête de pédaler !

Bilan :
un vélo a l’atelier ! Casque de rigueur dès demain !
On va pouvoir passer cet été dehors sans avoir à utiliser le tram ou la voiture !
On a hate de s’acheter nos vélos car ceux la sont définitivement trop lourds et la béquille trop courte.
On va essayer de se dégoter une galerie pour la voiture histoire d’aller pédaler en forêt

Édit : Casque anti-bobo acheté (tu m’étonnes!) et on fond devant sa grosse tête ! (remarquez la « neuneu » assorti au casque…la classe!)

velo3

Et petite parenthèse éducation bienveillante:
si le mot adultisme ne vous dit rien je vous engage a aller le taper sur Google mais en gros par respect pour l’enfant on IMPOSE rien qui ne soit pas primordial! Là le casque c’est une question de sécurité DONC obliger. Mais entre imposer et le faire avec respect pour l’individu il y a un gouffre. Comment faire? Parce que vous vous en doutez une loupiote de deux ans ça va pas forcément en avoir envie (du moins pas plus de cinq minutes)

Option 1: “ben…elle n’as pas le choix non? Après tout c’est moi l’adulte alors elle fera ce que je veux!”:
Adultisme power !!!! Je souhaite au parent que le jour où il sera grabataire et incapable de faire les choses seul(e) personne ne viennent d’un coup lui mettre un objet contraignant contre son gré!

Option 2: on se pose, on lui explique à quoi sert le casque:”si le vélo tombe, il va protéger ta tête, c’est un casque pour empêcher les bobos sur la tête”
Je crois qu’il est important de dire “si le vélo tombe” et non pas “si tu tombes” parce qu’a cet âge-là les enfants croit tout ce que l’adulte dit donc si maman dit que je vais tomber…je vais tomber!

On essaye au maximum de rendre l’enfant acteur: le choix est moins subit.
“tu mets le casque tout(e) seul(e) où c’est moi?”. On peut aussi apporter un petit miroir pour que l’enfant voit le casque sur sa tête.
velo2
On a aussi accompagné la séance d’un livre sur les transports où (bien sur) les personnages portent des casques pour faire du vélo, de la moto, du scooter…
Mais enfin et surtout on porte SOI MÊME un casque! Il faut rester cohérent entre ses actes et sa parole: comment peut-on vouloir imposer quelque chose si soi-même on ne le fait pas. L’enfant auras bien plus de facilité à l’accepter si le parent le fait aussi (et dans sa tête on évite le raccourci: si papa/maman n’a pas de casque si le vélo tombe il aurait un bobo)

Advertisements

2 thoughts on “Bout de vie: Ballade en vélo jour 1!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s